C'est vous le traducteur ?

Avez-vous déjà posé cette question à l’une de ces personnes dans les sortes d’aquariums (mieux connus sous le nom de cabines d’interprétation) au fond de la salle et remarqué qu’elles grimaçaient ? Peut-être que l’une d’elles vous a répondu « interprète » en marmonnant ou qu’elle a levé les yeux aux ciel. Ou peut-être avez-vous demandé à un traducteur d’interpréter simultanément la présentation de votre intervenant principal (il connaît les langues jusqu’au bout des ongles, n’est-ce pas ?) et vous avez constaté qu’il s’est échappé, vous laissant tousser dans un nuage de poussière ? Cet article vous aidera à comprendre pourquoi.
 

La traduction et l’interprétation ne sont pas la même chose

Même si ces deux activités impliquent de prendre un message dans la langue A et de le restituer dans la langue B, il existe une différence dans la manière dont cela est fait, ainsi que dans les techniques, les outils et les délais de livraison que cela implique. Une caractéristique, en particulier, vous aidera à distinguer en un clin d’œil un traducteur d’un interprète : les traducteurs traduisent un texte écrit dans la langue cible, tandis que les interprètes restituent la langue parlée dans la langue cible. Gardez cela à l’esprit et vous ne vous trouverez jamais dans le type de situation embarrassante décrite ci-dessus. Mais ce n’est pas tout. Lisez la suite si vous voulez vraiment comprendre la différence entre les deux professions.
 

Traducteurs

Les traducteurs n’ont pas seulement une bonne connaissance de leurs langues de travail et des cultures qui y sont liées, ils sont aussi de très bons rédacteurs. Ils aiment prendre le temps de traduire avec précision chaque nuance du texte source et utilisent un large éventail de dictionnaires et de documents de référence pour s’assurer que leur traduction reflète parfaitement l’original. Cela ne signifie pas pour autant qu’ils traduisent mot à mot. Ils aiment les langues et ont la patience et l’endurance nécessaires pour se lancer dans des recherches difficiles pour trouver la phrase, l’expression ou le mot qui incarne parfaitement l’original. Puisqu’ils traitent tous les mots écrits, ils adorent découvrir des perles de vocabulaire comme « soliloque » et sont fiers de connaître les dernières règles d’orthographe en date et les plus bizarres. Très souvent, les traducteurs indépendants travaillent de chez eux, mais cela ne veut pas dire qu’ils vivent reclus comme les scribes médiévaux ! Internet leur a permis de s’interconnecter et de créer des communautés de traducteurs virtuelles, qui organisent des événements de réseautage et disposent d’une variété de forums en ligne pour échanger des conseils sur le vocabulaire ou simplement rire d’erreurs de traduction existantes.

En termes d’outils, l’équipement de base d’un traducteur comprend un ordinateur de bureau ou un ordinateur portable, des dictionnaires et glossaires en ligne et hors ligne, et de plus en plus souvent, des outils de traduction assistée par ordinateur (TAO). Ces outils TAO les aident à traiter des volumes plus importants dans des délais plus courts et leur permettent de constituer des mémoires de traduction qui contribuent à une meilleure cohérence du vocabulaire utilisé. Certains traducteurs se spécialisent dans des domaines d’expertise spécifiques, comme la littérature ou les documents techniques et médicaux, mais il existe également de nombreux « généralistes ». Presence travaille uniquement avec des traducteurs dits « natifs » qui traduisent vers leur langue maternelle, ce qui garantit la qualité des traductions écrites. Même si de nombreux traducteurs semblent aimer publier des photos de leurs animaux de compagnie en train d’agresser des ordinateurs, il serait dangereux de faire des généralités, car la communauté des traducteurs est aussi diverse et hétérogène qu’elle est vaste.
 

Interprètes

Les interprètes sont une espèce tout à fait différente. Il existe toutes sortes d’interprètes comme les interprètes de conférence, les interprètes médicaux… Mais à côté de cela, il existe également différentes techniques d’interprétation telles que l’interprétation simultanée, l’interprétation consécutive, l’interprétation en chuchotage, l’interprétation de liaison et l’interprétation en ligne.

Prenons par exemple les interprètes de conférence, qui interprètent simultanément et travaillent depuis une cabine (oui, box ou aquarium n’est pas le nom officiel). Les interprètes ont évidemment aussi une connaissance approfondie de leur langue maternelle et de leurs langues de travail, mais ils doivent restituer des messages dans une autre langue en temps réel, c’est-à-dire pendant que l’orateur parle. Cela signifie que, contrairement aux traducteurs, ils disposent d’un temps très limité pour consulter les documents de référence et les glossaires. En fait, les interprètes écoutent les orateurs, interprètent, parlent et s’écoutent, tout cela en même temps. C’est parce que cette activité demande beaucoup de concentration que les interprètes travaillent en binôme et se relayent toutes les 20 à 30 minutes. Ils ne peuvent pas risquer de rester coincés sur un mot qu’ils ne connaissent pas ou qu’un locuteur avec un fort accent déforme et rend incompréhensible. Ils paraphrasent donc généralement pendant qu’ils cherchent la traduction dont ils ont besoin.

Avant la pandémie, les interprètes se rendaient généralement sur les lieux où leur interprétation était nécessaire, car il est très important pour eux de voir les présentations et d’interpréter les communications (non) verbales de leur orateur et de leur public. Ils aiment aussi tout simplement les interactions en direct et les voyages. Mais après l’épidémie de COVID, la technologie a évolué rapidement et a donné un véritable coup de fouet à l’interprétation à distance.  Avec l’ISD (interprétation simultanée à distance), les interprètes n’ont pas besoin d’être physiquement présents sur le lieu. Ils suivent la réunion virtuellement (de chez eux ou dans un établissement à distance) par le biais d’une plateforme ISD et fournissent une interprétation simultanée. Chaque participant recevra un flux vidéo et audio en direct de la part des orateurs dans sa propre langue.

Alors que trouve-t-on dans la boîte à outils professionnelle d’un interprète ? Les interprètes emportent généralement leur ordinateur portable (ultraléger) ou leur tablette partout où ils vont, car c’est là qu’ils stockent les présentations, les glossaires et les documents de référence qu’ils ont préparés pour la mission. Ils utilisent également ces appareils pour consulter des glossaires en ligne, ou pour surfer sur le web pendant leurs demi-heures de pause. Même si les partenaires audiovisuels de Presence équipent les cabines d’interprétation de casques avec lesquels les interprètes peuvent travailler, de nombreux professionnels préfèrent apporter leur propre matériel pour être certains que la qualité sonore est exactement celle qu'ils souhaitent. Tout comme les traducteurs, les interprètes sont des passionnés de langues. Ils apprécient donc les blagues linguistiques et les bourdes de traduction.
 

Traducteurs et interprètes partagent leur amour des langues. Trouver la meilleure façon de rendre un texte ou un discours source dans une autre langue est quelque chose dont ils sont fiers. Chacun à leur manière, soit en se creusant patiemment la tête jusqu’à ce que le mot parfait surgisse, soit en utilisant la meilleure phrase disponible au moment de la course en temps réel, ils construisent des ponts entre les rédacteurs et les lecteurs ou entre les orateurs et leurs publics. De nombreux interprètes complètent leurs activités d’interprétation avec des traductions écrites. Donc quand vous les appelez traducteurs, il se peut que vous n’ayez pas complètement tort ou que cela ne les offense pas outre mesure. Mais ce qu’ils apprécieront le plus, c’est que vous vous intéressiez à ce qu’ils font, que vous les voyiez pour ce qu’ils sont et que vous les appeliez par le nom qui correspond le mieux à leur activité.

 

Vous souhaitez en savoir plus sur la traduction et l’interprétation ou vous avez besoin de l’un de ces services ? Notre base de données mondiale de professionnels soigneusement sélectionnés et actifs dans leur langue maternelle couvrira la langue dont vous avez besoin ! Contactez notre bureau dans la langue de votre choix pour plus d’informations ou une offre de prix.

Vous voulez en savoir plus sur ce sujet ?